Too Cool for Internet Explorer

NekoZone

Ecologie, bio, arts créatifs et autres bidouilles. Soyez les bienvenus dans ma petite bulle a moi! Donnez votre avis en laissant un petit commentaire, merci!

21 août 2009

Elle est belle la jeunesse!!

Nous vivons dans un superbe petit panty enclavé derrière une immense maison où vit une famille (très) nombreuse. Nous avons droit de passage sur le bout de chemin leur appartenant et allant de notre cour (privée et commune entre nos voisins d'à coté et nous, pas la famille nombreuse) à la voie publique.
Ils n'ont aucun droit de passage chez nous puisqu'ils ne sont pas enclavés.

Ils ont un immense jardin pour leur immense famille, dans leur immense maison, avec une jolie cour devant chez eux, mais non, c'est dans NOTRE cour que les enfants ont décidé de jouer... bruyamment, par ailleurs.

Nous, les fainéants, couchés a 6h du mat, tentant de dormir encore un peu quand à 11h les enfants débarquent, hurlant leur joie de se "bastonner" à 20 cm de ma voiture qui sort du garage, portière refaite... Je suis gentille, et patiente, et pleine de compassion, mais non, c'est pas possible, je ne supporte pas les gosses, du moins quand ce ne sont pas les miens, et encore moins quand ils m'empêchent de dormir en braillant à tue tête dans MA cour alors qu'on leur a dit 1 milliard de fois que ça nous dérangeait.

Je me lève donc, et pas du bon pied, autant le dire (on a déjà dû leur demander 2 fois d'aller jouer chez eux la veille, en accompagnant notre réclamation d'arguments valables, d'explications, de "merci vous êtes mignons les enfants"), un œil sur l'oreille, l'autre dans le pli du cou (pas assez dormi) et fermement décidée a ne plus jamais me laisser pourrir la vie comme ce fut le cas à Plouvien.

Je râle, gentiment mais (enfin) fermement: "on vous a demandé de ne pas jouer ici, c'est chez nous, je ne vais pas jouer dans votre jardin moi! Vous attendez qu'on mette un portail pour aller jouer chez vous??????"

Là, le mioche, 10 ans environ, me regarde de haut, prends un ton des plus solennels et me rétorque:
"mais, on a le droit enfin! Il y a un droit de passage, c'est écrit dans le contrat de vente!"
avant de conclure par "on va aller prévenir nos parents!". Ben voilà, t'as qu'à faire ça.
Non mais j'aurais tout entendu...


Pas eu de nouvelles des parents, mais ce soir un panneau "propriété privée" pendouillera au bout de la corde qui me fera office de portail. Non mais.



Note aux petits avocats en herbe: un "droit de passage", si tant est qu'il soit établi (ce qui n'est pas la cas ici, ndlr), n'autorise nullement les mioches des voisins à se servir de notre cour comme aire de jeux, mais, comme son nom l'indique, à "passer" et c'est tout. Si possible sans hurler, sans fouiller dans les affaires rangées sous le hangar, sans jouer avec les jouets de ma fille, sans pourchasser mes chats ni chahuter dangereusement contre la voiture (risque élevé de syncope des propriétaires de ladite voiture).

Posté par Shiva29 à 13:47 - Nekos & Co - Laissez votre empreinte... [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire